Anthologie secrète

20.00$

 De BROUARD, Carl

Mémoire d’encrier
2004

Langues: français
131 pages 

code: 548

Catégorie : Étiquette :

Description

Introduction

« Je l’ai vu pour la première fois du côté de la place Saint-Alexandre, en allant à la messe avec ma mère. Recroquevillé sur des morceaux de carton, les fesses à l’air. Quand nous sommes arrivés à sa hauteur, ma mère, sans lui jeter un seul regard, me siffla : « C’est un poète ». Voulait-elle me mettre en garde contre un danger que je n’arrivais pas à comprendre ? C’était raté. Fasciné, je retournai souvent le voir, le trouvant toujours en train de marmonner de mystérieuses imprécations. Plus tard, au secondaire, je le découvris, sous un autre jour, dans mon manuel de littérature haïtienne : veste, cravate, regard vif et sourire mondain de fils de la grande bourgeoisie. Il avait décidé de quitter sa riche demeure des beaux quartiers pour venir vivre, parmi le peuple, dans la boue de la place Saint-Alexandre. Sa poésie si légère m’a tout de suite plu. Contrairement à ses contemporains, si pesants avec leurs rêves chimériques de changer le sort du peuple, Carl Brouard (1902-1965) ne parlait que pour lui-même. Et c’est pour cela qu’il m’a été si facile de me retrouver en lui. »

Dany Laferrière
La Presse, Montréal, novembre 2003